Notre guide pour investir dans les terres agricoles

Devenir un propriétaire de terrain agricole est en ce moment un investissement les plus prisé. En effet, le retour vers la source, c’est-à-dire vers l’agriculture rapporte beaucoup est cela est très important pour l’économie du pays. Mais comment fait-on pour investir dans une terre agricole ? 

À travers notre article, nous allons vous informer sur tout ce qu’il faut savoir à ce sujet.

La manière d’acquérir un terrain agricole

Pour que le projet d‘investissement se réalise, il faut en premier acheter la terre. Pour le faire, vous pouvez choisir l’une de ces options :

  • Tout d’abord, vous pouvez acheter directement la terre à son propriétaire. C’est l’une des manières évidente et transparentes pour un investissement dans des terres agricoles. Une fois que ces dernières sont acquéries, vous n’avez qu’à le mettre en sous-contrat de bail aux agriculteurs, si vous ne voulez pas vous convertir professionnelement.
  • Une autre possibilité de faire l’achat et d’acquérir l’immobilier au GFA ou Groupement Foncier agricole, c’est une société civile. Il est habituellement comparé à la SCI. Pour accéder dans le GFA, il faut acheter un ticket avec un prix qui est compris entre 5 000 et 20 000 euros.

Où acheter les terres agricoles et à quel tarif ?

En 2021, les terres et les prés libres non bâtis sont vendus à un prix qui est en moyenne de 5 940 euros/ha. Mais cela est variable selon la région où vous voulez faire l’acquisition, car en France et dans d’autres pays, le tarif est variable selon le lieu où se trouve la propriété. Par exemple dans le Nord-est de la France, les prix sont en hausse alors que dans les autres régions, il est moins cher. Vous pouvez visiter le site de safer-ssp pour consulter le tarif selon la région. 

Selon la FN-Safer, les tarifs des terres agricoles sont basés sur une modélisation qui intègre l’évolution et l’inflation.

Les avantages d’investir dans des terrains agricoles

Nous pensons que vous devriez connaître les atouts qu’offrent les propriétés agricoles quand vous investissez dessus. Donc, en premier, avec le terrain, s’il est mis en bail, vous pouvez percevoir un loyer irrégulier et évolutif. De plus, la gestion du terrain agricole est faible et vous ne prenez aucun risque en l’achetant, car c’est un bien immobilier réel qui ne peut être pas détruit ou volé. Concernant le rendement de la terre, il faut qu’elle soit cultivée par les agriculteurs pour lui donner plus de valeur.

Investir dans une propriété dans ce genre, c’est percevoir une revenue, une rentabilité à long terme, mais comment ? Nous le savons tous que l’agriculture est la première source qui fait marcher l’économie d’un pays, donc il est impossible que vous risquiez votre argent dans un bien foncier.

Mise en bail d’un terrain agricole 

Si vous comptez mettre en location votre bien immobilier, nous conseillons de suivre les règlements qui sont dictés par le code rural. De cette manière, vous n’aurez aucun souci à mettre en bail votre propriété. Dans ce code rural, vous pouvez consulter le nombre de types de baux des terrains agricoles.

Nos articles

Non classé

En quoi consiste la capacite d’autofinancement?

En quoi consiste la capacité d’autofinancement ? La capacité d’autofinancement : définition En comptabilité, la capacite d’autofinancement, abréviée en caf, désigne la somme des provisions pour charges